Filage a la main de la soie tussah en ruban avec un rouet

Soie tussah sur bobine de filage

La soie sauvage ou Tussah

Le fil de soie Tussah est secrété par une race de bombyx qui vit dans les chênes (et non les mûriers) du sud de la Chine et que les chinois nomment letussah, cette soie est produite en Inde , en Chine et au Japon. La chenille du papillon Antheraea pernyi est élevée en semi-captivité. La chrysalide est consommée dans certaines régions de Chine , le mâle entre dans des produits de santé et vins curatifs. La soie tussah ou soie sauvage provient a l’origine de l’Inde. La soie tussah a la particularité d’être résistante et inusable , elle est moins lisse que la soie cultivée.
La soie outre la brillance du fil, sa légèreté et sa résistance elle a des propriétés hygroscopiques et thermorégulatrices qui lui permettent d’absorber jusqu’à 30% de son poids en eau sans donner de sensation d’humidité, de disperser la chaleur, créant par là un effet rafraîchissant.

 La bobine se remplit, une seconde sera filée pour faire un retors deux brins

La soie Tussah est récoltée après que le ver à soie, transformé en papillon, soit sorti de son cocon. A l’inverse, dans les élevages intensifs de vers à soie de mûrier, la soie du mûrier coûte la vie aux papillons. Le cocon n’est récupéré qu’après l’éclosion des bombyx. Les femelles bombyx fécondées pondent ensuite à nouveau des œufs sur les chênes et le cycle naturel recommence. Mais cette méthode à un inconvénient, lors de l’éclosion, le papillon détruit le cocon, qui est constitué d’un seul et très long fil de soie. Il en résulte des pièces de soie plus ou moins longues qui sont peignées et vendues sous le nom de « blousse ». Etant donné le mode de récolte des cocons de soie sauvage, celle-ci est moins chère que la soie d’élevage « plus les fibres sont longues, plus elles coûtent cher »

Fil de soie sur écheveaudoir

 Le fil sur l’écheveaudoir pour pouvoir compter le métrage obtenu, le métrage me sert avant tout a déterminer l’ouvrage que je peux faire avec la fibre quand elle est filée 

Fil de soie tussah célibataire

Le fil de soie non retordu en un brin , il aurait pu rester ainsi , les prochains que je filerai, je testerai pour savoir si je peux les laisser en un brin

Après la récolte, le cocon de soie est bouilli pour dissoudre la colle de soie et ainsi séparer les fibres les unes des autres. Ce processus est appelé « décreusage »
La soie est à la fois solide et extensible. On peut étirer un fil de soie sur une longueur pouvant atteindre jusqu’à cinq fois sa longueur initiale avant qu’il ne se casse mais perd 20% de sa force lorsqu’elle est mouillée. La soie ne possède quasiment pas d’effet d’électricité statique. Elle est peu sensible aux moisissures et aux mites. La soie ne constitue que 0,2 % du marché mondial des fibres textiles

Comment reconnaitre la soie pure

Prendre un brin de soie et le soumettre a la flamme, la soie brule lentement , la cendre est grise, se décompose facilement et la combustion dégage une odeur de cheveu brulé contrairement aux fibres chimiques dont les cendres sont noires et compactes comme du plastique 

Le résultat du filage est 894 mètres de fil de soie deux brins soit 1800 mètres filés en célibataire pour 100 grammes, c’est magnifique mais très long a filé !

Entretient de la soie

Ne pas faire tremper la soie avant lavage

Les textiles soie se lavent séparément des autres matières à 30°C maximum à la main ou en machine.

En machine, sélectionnez un programme pour la laine et mettez l’essorage à 400 tours maximum.

N’utilisez que des lessives pour la soie, ou un savon doux.

Pas de javel, pas frotter , pas tordre

Rinçage a l’eau tiède

Pas d’adoucissants

N’aspergez pas la soie avec du parfum ou produits chimiques

Pas le sèche linge, laissez la soie sécher à l’air libre

Si vous faites sécher dehors, séchez a l’ombre a l’abri des rayons du soleil

Repassage programme soie sans vapeur !

La laine claire est la soie que j’ai filé en deux brins, je tricote avec des aiguilles 3 pour dire que c’est fin, la soie se tricote trés bien mais est plus glissante que la laine ou le coton, les risques de perdre des mailles est plus important, cela demande plus de concentration . Soie sauvage avec la soie sari, tricotée avec des aiguilles 3, je trouve ce tricot d’un bel effet avec ses nuances de rouges et vert, la soie est plus légère que la laine 

Auteur : Veronelle

UN PEU DE MON HISTOIRE Autodidacte passionnée de plantes de fibres et d'art textile, il y a 10 ans j'ai déménager cela m'a donné l'occasion de me former dans ces domaines passionnants. Voulant rester dans le domaine de l'art artisanal je ne propose que des modèles uniques a la vente. ils le sont par le bain de teinture, par la forme mais aussi par la matière , parfois ce sont les trois composantes qui sont uniques. La teinture végétale selon la fibre, le moment de la récolte de la plante, la partie du végétal donne une teinture qui lui est propre et ne peut être reproduite a l'identique. Bien souvent , je dis que c'est la matière qui détermine son utilisation, lorsque je file une laine, je ne connais pas son devenir, et bien souvent je dois faire des essais pour donner la forme qui convient a la dite fibre, ce qui va donner une garantie de qualité et des créations uniques Je crée aussi des fichiers numériques

4 réflexions sur « Filage a la main de la soie tussah en ruban avec un rouet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :