Sac fourre-tout réalisé avec deux peignes envergeurs

Enfilage pour deux peignes envergeurs

Montage de l’ouvrage avec les deux peignes

Enfilage : trou arrière, fente avant / fente arrière , trou avant / trou arrière, fente avant / trou avant , trou arrière

J’ai testé plusieurs points, en levant et baissant successivement un peigne ou les deux. On obtient du sergé et même des chevrons

1 = trou du peigne avant, 2 = trou du peigne arrière et 3 = fente

Faire l’ourdissage classique : un peigne à l’arrière sur le métier,

fil de pelote attaché à l’arrière du métier et tirer une boucle de fil à travers chaque fente, monter sur le peigne arrière une armure toile, fils dans trous et fentes ( une fois le deuxième peigne mis en place, il est quasi impossible de mettre le fil dans le trou du peigne arrière )

Ensuite pour tisser lever 1 (peigne avant), passer une duite,

lever 2 (peigne arrière) passer une duite,

3 (les 2 peignes en bas. Passer une duite

4 ( les deux peignes en haut )

5 peigne arrière en bas

6 peigne avant en bas

pav = peigne avant

par = peigne arrière

SONY DSC

On conserve le même montage sur deux peignes que pour le premier motif

La lanière sur le métier, se tisse de la même manière qu’une toile

Le sac fait 45cm de haut sur 37cm de large, je l’ai doublé avec un vieux drap de lit d’enfant !

Le galon qui est devenu une lanière fait 1.60 m de long, il est fixé sur les deux cotés pour en accroitre la solidité

Ce sac me sert de fourre tout, comme mon sac a main est cassé, il le remplace, j’y mets mon portefeuille, papier de la voiture, lunettes, enfin tout ce qui se met dans un sac …….la seule différence avec l’ancien est que celui-ci n’est pas imperméable, donc je ne le pose jamais par terre mais il reste lavable

Auteur : Veronelle

UN PEU DE MON HISTOIRE Autodidacte passionnée de plantes de fibres et d'art textile, il y a 10 ans j'ai déménager cela m'a donné l'occasion de me former dans ces domaines passionnants. Voulant rester dans le domaine de l'art artisanal je ne propose que des modèles uniques a la vente. ils le sont par le bain de teinture, par la forme mais aussi par la matière , parfois ce sont les trois composantes qui sont uniques. La teinture végétale selon la fibre, le moment de la récolte de la plante, la partie du végétal donne une teinture qui lui est propre et ne peut être reproduite a l'identique. Bien souvent , je dis que c'est la matière qui détermine son utilisation, lorsque je file une laine, je ne connais pas son devenir, et bien souvent je dois faire des essais pour donner la forme qui convient a la dite fibre, ce qui va donner une garantie de qualité et des créations uniques Je crée aussi des fichiers numériques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :