Tension des fils de chaine ( petite astuce )

Il arrive qu’en cours de travail les fils de chaine se détendent, il y a deux solutions soit démonter et retendre ou bien caler , pour ma part j’ai opté pour le calage, pour ce faire j’ai utilisé les tiges de ourdissage de mon métier Harp de Kromski cela permet de sélectionner les fils qui sont trop lâches et de garder ceux qui sont tendus

La méthode qui consiste a retendre la chaine pour ma part n’a pas été d’un franc succès, cela ne peut se faire que sur de petites longueurs, la meilleure des méthodes étant de bien tendre les fils au départ. Quand je parle de retendre les fils de chaine c’est les enrouler sur l’ensouple avant et de les réenrouler sur l’ensouple arrière c’est une méthode que je n’ai pas trouvée efficace avec mon métier a peigne envergeur et encore moins avec mon métier a cadres, les fils sont tendance et se fragiliser avec le frottement des lices et du peigne en avec les mouvements en avant et en arrière.

___________________________________________

La méthode qui est indiquée en premier est celle que j’ai utilisée dans mes débuts, que j’ai abandonnée pour une autre technique plus efficace, celle des crochets de penderie, j’en ai une vingtaine et c’est bien suffisant pour lester les quelques fils trop lâches.

Quand un fil a trop de mou, j’accroche mon crochet de penderie dessus et la tension est rétablie , si c’est deux fils, je mets deux crochets ou accroche les deux fils ensemble, cela ne va gêner aucunement la marche du tissage, j’avais prévu de rajouter des poids aux crochets mais cela n’est nullement nécessaire, les crochets se suffisent a eux -mêmes. Le photo du haut ne présente pas bien l’astuce vu que mes fils de chaine sont tous suffisamment tendus mais cela montre le principe.

Quand je baisse les cadres ( mon métier est un métier a la baisse ) , c’est Noel, les crochets qui s’entrechoquent font un tintement de clochettes, c’est sympa comme son

Auteur : Veronelle

UN PEU DE MON HISTOIRE Autodidacte passionnée de plantes de fibres et d'art textile, il y a 10 ans j'ai déménager cela m'a donné l'occasion de me former dans ces domaines passionnants. Voulant rester dans le domaine de l'art artisanal je ne propose que des modèles uniques a la vente. ils le sont par le bain de teinture, par la forme mais aussi par la matière , parfois ce sont les trois composantes qui sont uniques. La teinture végétale selon la fibre, le moment de la récolte de la plante, la partie du végétal donne une teinture qui lui est propre et ne peut être reproduite a l'identique. Bien souvent , je dis que c'est la matière qui détermine son utilisation, lorsque je file une laine, je ne connais pas son devenir, et bien souvent je dois faire des essais pour donner la forme qui convient a la dite fibre, ce qui va donner une garantie de qualité et des créations uniques Je crée aussi des fichiers numériques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :