Teinture et filage mouton eider racine de chicorée et bonnet oreilles de chat

ruban mouton allemand teinté chicorée

La racine de chicorée 

Il existe plusieurs variétés de chicorée, les plus connues sont les endives, la scarole ou la chicorée frisée, mais celle qui nous intéresse c’est la chicorée a racine ou chicorée industrielle.

Racine de chicorée torréfiée en infusion ( celle en morceaux pas celle qui est moulue ), filtrer et faire cuire la laine une heure avec addition de vinaigre blanc, laisser refroidir et rincer, la teinte obtenue est un brun clair, ( la teinture date de décembre 2014 et n’a pas bougé )

A cette époque là je n’avais pas encore de rouet, je filais des petites quantités au fuseau turc

Mais voilà comme le fil me plait beaucoup, qu’il est fin comme je l’aime, je trouve dommage de l’utiliser pour en faire une couverture mais je n’ai que 57 grammes

En réalité la teinte est plus claire que sur la photo, surtout plus douce, avec du recul, c’est vrai que la couleur est belle

Et là un comparatif des deux sortes de chicorées, la plus claire est une teinture en décoction simple, la plus foncée est la même décoction mais avec du jus de clous rajouté, j’ai un peu plus de 100g en tout

Les cotes 1/1 ont été tricotées avec le mouton allemand teinté a la chicorée sans fer , je trouve le résultat doux et beau

Quelques années plus tard, comme il me restait du mouton allemand en ruban et ne voulant pas le filer en blanc, j’ai refais l’expérience, j’ai donc recommencé la teinture a la chicorée selon la recette plus haut, sans pour autant savoir la quantité de chicorée que j’avais mis auparavant , ( celle en morceaux ) , donc selon la quantité de chicorée la laine prendra une teinte plus ou moins foncée, j’ai aussi ajouté dans mon bain de l’hydroxyde de fer pour avoir une couleur plus soutenue

PS : Je n’ai pas noté les proportions, parce que je ne savais pas le résultat obtenu, j’aurais du parce que la teinture est belle et tient dans le temps

Si mes souvenirs sont bons, j’ai du mettre 250 grammes de chicorée en morceaux dans 4 litres d’eau, le mouton allemand n’est pas mordancé , j’ai laissé bouillir une heure la chicorée dans son bain, laissé refroidir une nuit et j’ai filtré, mis ma laine a teindre au petit bouillon pendant une heure et ajouté un verre d’hydroxyde de fer ( clous rouillés dans de l’eau ), laissé refroidir et rincé 

Chicorée racines => brun clair

Polyester => rose clair

Mérinos = > rose tyrien

ile de france = >  garance et  laurier tin feuilles 

Ne voulant pas filer un fil uni, j’ai opté pour un filage tout venant, une mèche de mouton allemand, une de mérinos, une de polyester et pour finir et utiliser le reste d’ile de France teinté a la garance ( cardé avec des cardes a main )

Mon filage est terminé, j’ai 150 grammes et 534 mètres de quoi réaliser un ou deux ouvrages

Bonnet oreilles de chat

Pressée de voir le résultat tricoté, j’ai testé l’effet de la teinture sur un bonnet simple a réaliser, c’est un rectangle ( tour de tête divisé par deux ) et nombre de mailles correspondant a l’échantillon, il y a 10 cm de cotes 2/2 pour pouvoir faire un rabat , le coeur est un diagramme trouvé sur internet réalisé avec la fin du cake en Ile de France teinté a la garance

Il m’en reste encore qu’il va falloir utiliser 

Teinture et filage mouton eider teinté au curcuma

Le curcuma (Curcuma longa) est une plante a rhizome originaire du sud-est asiatique, les rhizomes sont réduits en poudre dont laquelle est extraite l’épice jaune appelée curcuma. Le curcuma rentre dans la composition du curry ou carry . L’Inde est le premier producteur mondial de curcuma, il est utilisé en médecine ayurvédique mais ce ne sont pas les propriétés médicinale du rhizome qui nous intéressent dans cet article mais l’usage tinctorial que l’on en fait

Étant une plante tinctoriale reconnue bien que la couleur obtenue ne soit pas solide .Il teint le coton, la laine et la soie, sans mordant, même si son pigment est très sensible à la lumière et se décolore facilement. La teinture de curcuma est traditionnellement utilisée pour le costume safran des moines bouddhistes.

En Grèce antique, les péplos portés pendant les Panathénées étaient teints avec du curcuma.

En France, l’usage du curcuma pour les teintures se répand au 18ème siècle, principalement pour sa couleur jaune  » soleil « .

Recette numéro 1 :

Curcuma du commerce, mis en infusion ( la moitié d’un sachet , 50 grammes) dans 5 litres d’eau, laisser refroidir, puis mettre la laine a dans la « soupe » obtenue et chauffer jusqu’à 80° , inutile de faire bouillir , pendant une heure, laisser refroidir et rincer !

Le jaune obtenu tire vers l’orangé, c’est un beau jaune bien chaud, les couleurs s’approchent d’un début de coucher de soleil

Recette numéro 2 :

 

Curcuma du commerce, mis en infusion ( la moitié d’un sachet ) dans 5 litres d’eau, avec un verre de vinaigre blanc et un verre d’hydroxyde de fer, laisser refroidir, puis mettre la laine a dans la « soupe » obtenue et chauffer jusqu’à 80° , inutile de faire bouillir , pendant une heure, laisser refroidir et rincer !

Contrairement a la décoction simple les nuances orangées ont disparus et le jaune est plus soutenu, plus solide, sinon il n’y a pas de grande différence entre les deux teintes

Il est dit que le curcuma ne tient pas au soleil, qu’il pâlit, peut-être qu’avec l’oxyde de fer il sera plus solide

Filage au fuseau turc, il y a 117 grammes de fil célibataire, c’est du mouton allemand

Je l’avais utilisé pour entouré les carrés de ma couverture tissée, cela doit faire cinq ans que je l’ai finie, la couleur n’a pas bougé, il faut dire que la couverture voit rarement la lumière du soleil

Teinture végétale avec la chélidoine

Teinture a la chélidoine sur mérinos

La chélidoine est une plante qui pousse dans les lieux incultes, quand on la coupe a la cassure coule un jus orange, on l’appelle l’herbe aux verrues, d’ailleurs un peu de ce jus sur les verrues les fait disparaitre en une semaine et peut-être moins longtemps, j’ai testé son efficacité sur les doigts de mon mari. Je me suis dit que la sève orangée pourrait servir a teindre vu que lorsqu’on s’en met sur les doigts, la couleur a tendance a rester

La chélidoine ou herbe aux verrues pousse en tant que mauvaise herbe dans mon jardin. Plutôt que de la jeter au compost j’ai décidé de l’utiliser pour teindre du mérinos, j’avais déjà tenté le coup avec du mouton allemand et j’avais trouvé le jaune obtenu magnifique . J’ai donc récolté les feuilles et les tiges de la chélidoine, couper les racines trop chétives et ne présentant aucun intérêt, couper le tout et mis a macérer dans de l’eau de pluie pendant trois jours a l’extérieur

Le jus obtenu au bout de trois jours de macération n’est pas concluant, il est trop clair pour teindre quoi que ce soit

Aprés avoir mis les parties aériennes de la chélidoine à chauffer jusqu’au frémissement pas besoin de faire bouillir , puis filtrer, le jus est plus intéressant et peut être utilisé.

Mis au trempage pendant 24 h de la laine préalablement mordancée a l’alun et crème de tarte

Résultat après macération pendant 24 h dans le bain de chélidoine sans rinçage , la teinte est trop claire a mon gout

La teinture finie après un deuxième trempage de 24 h , rinçage et séchage de la mèche de mérinos, j’aime beaucoup le coté mordoré de ce jaune.

_______________________________________________

Teinture a la chélidoine sur mouton allemand

Les teinture sur mérinos et sur mouton allemand ont été faites a deux époques différentes, ce n’est pas le même bain qui a servi aux deux teintures, je ne conserve d’ailleurs jamais mes bains de teintures végétales, ils ont tendance a moisir.

Cet été j’en avais plein mon jardin de la chélidoine, ne sachant quoi en faire, j’ai testé une teinture sur mouton allemand, pour ce faire, je n’ai pris que les feuilles, tiges et fleurs, je les ai coupé en morceaux et mis en décoction dans une cocotte. Apres que la décoction eut refroidi, je l’ai filtrée et mis un verre de vinaigre blanc et enfin mis la laine a teindre, au bout d’une heure de cuisson a feu doux, j’ai laissé refroidir puis rincé la laine, j’ai obtenu un beau jaune doré.

La différence de tonalité entre les deux types de laine vient du fait que l’une prend mieux la teinture que l’autre mais aussi de la teinte d’origine de la fibre, le mérinos avait été blanchi , le mouton allemand était écru a la base. En résumé la chélidoine teint, donne un beau jaune doré sur laine écrue

_______________________________________________

J’avais pour ne pas jeter mélanger de la laine mérinos teintée chélidoine avec du mouton local teinté alimentaire, passé tout ça a la cardeuse a rouleau et j’étais désespérer de voir qu’il restait plein de brindilles , j’ai donc commencé mon filage sans conviction ne voulant pas jeter mon mérinos.

J’ai retordu le fil sur lui -même , je l’ai fixé et j’ai regardé le le résultat, j’en suis baba, le fil est doux, il a du gonflant, de la tenue et il est beau.

J’ai un écheveau de plus de 64 grammes et 188 m

Echeveau de laine mérinos teint a la chélidoine ,laine de pays teint avec une teinture alimentaire mélangé a la cardeuse

L’écheveau fait 64 grammes et 186 mètres , laine sport pouvant se tricoter avec des aiguilles 4

%d blogueurs aiment cette page :